Archive de l’étiquette cinéma

Session de Novembre 2018

Discours de la Chancelière allemande, Angela Merkel 

Pour la première fois depuis onze ans, la Chancelière allemande Angela Merkel s’est exprimée le mardi 13 novembre devant « le plus grand hémicycle démocratique du monde » à l’occasion d’un débat sur l’avenir de l’Europe.

Dans la lignée des commémorations mondiales de la Première Guerre mondiale, Madame Merkel a plaidé en faveur de plus de tolérance et de solidarité, à l’heure où l’Union doit faire face à de nombreux facteurs déstabilisants, comme le Brexit, le changement climatique, le terrorisme et la crise migratoire, autant de défis qui ne peuvent être relevés efficacement que par une action coordonnée au niveau européen.

Elle a également apporté son soutien à la création à long terme d’une véritable armée européenne, afin d’assurer à l’Europe une défense autonome et indépendante. Si le concept peut sembler séduisant, de nombreuses questions opérationnelles restent toutefois à résoudre.

 

Position du Parlement sur le prochain CFP

Mercredi 14 novembre, le Parlement européen a adopté sa position sur le prochain cadre financier pluriannuel (CFP), autrement dit le budget pour la période 2021-2027. Ce rapport se veut ambitieux en conciliant le financement des nouveaux défis et le maintien des politiques traditionnelles qui ont fait leurs preuves.

Deux paramètres essentiels sont en effet venus s’ajouter à l’équation budgétaire : d’une part la nécessité de financer de nouvelles priorités (sécurité, défense, gestion migratoire) et d’autre part le départ du Royaume-Uni qui va engendrer mécaniquement une baisse du budget européen. Pour combler le manque à gagner, le Parlement entend étudier la création de nouvelles ressources propres, c’est à dire qui ne dépendent pas de la contribution des États membres, comme par exemple, l’harmonisation de l’assiette de l’impôt sur les sociétés ou une taxe sur les géants du numérique…

À travers ce vote, le Parlement a confirmé ses priorités dans le domaine de la jeunesse (tripler les ressources Erasmus +), la recherche (120 milliards d’euros pour le programme Horizon Europe), la croissance et l’emploi ou encore la lutte contre le changement climatique avec un minimum de 25 % des dépenses européennes consacrées dans ce domaine.

Je me félicite par ailleurs que le Parlement exige le maintien à leur niveau actuel de la politique de cohésion et de la politique agricole commune, politiques historiques et importantes pour la France et nos territoires.

 

Remise Prix LUX 2018 

Mercredi 14 novembre, le Président du Parlement européen, Antonio Tajani, a remis le Prix LUX 2018 du cinéma. Ce prix est décerné chaque année à un film illustrant l’universalité des valeurs et la diversité culturelle en Europe.

Parmi les trois films en compétition, c’est « Woman at war », une coproduction islando-franco-ukrainienne qui a remporté le prix.

Les finalistes de ce prix verront leurs films sous-titrés dans les 24 langues officielles de l’Union et une copie numérique sera fournie à chaque État membre afin de participer à leur diffusion. En tant que membre de la Commission Culture du Parlement européen, j’accorde une grande importance à ce prix qui facilite la diffusion d’œuvres européennes de qualité.

 

Session de Novembre 2017

Déclarations du Conseil et de la Commission – Paradise papers

Mardi 14 novembre s’est tenu un débat sur les Paradise Papers et la question de l’Europe fiscale. Face à la répétition des scandales de fraude et d’évasion fiscale, il est du devoir de l’Union d’agir afin de mettre fin aux pratiques inacceptables de montages fiscaux supprimant de fait tout impôt et de fournir un espace fiscal européen qui réduise la concurrence fiscale abusive à laquelle se livrent certains États membres.

À ce titre, je soutiens pleinement le projet d’impôt européen sur les sociétés car il est indispensable d’assurer tant l’égalité des contribuables au sein des États membres que la solidarité européenne.

Dans ce débat, le Commissaire européen à la Fiscalité Pierre Moscovici, a promis de « frapper au portefeuille les fraudeurs et paradis fiscaux ». Il a appelé les États membres à adopter dès décembre une liste noire des paradis fiscaux assortie de « sanctions dissuasives ». Il a également demandé que soit adoptée « dans les six prochains mois » une directive qui obligerait les banquiers, avocats et autres consultants à « déclarer au fisc » les schémas d’optimisation fiscale qu’ils proposent à leurs clients fortunés, sous peine de sanctions. Toutefois, l’unanimité étant requise au Conseil en matière d’optimisation fiscale, j’attends des Ministres qu’ils ne se cachent pas derrière cette règle et prennent les décisions qui s’imposent afin que les résultats soient enfin au rendez-vous.

 

Remise du prix LUX du cinéma

Mardi 14 novembre, le Président du Parlement européen Antonio Tajani a remis le 11e Prix LUX du cinéma, qui récompense les meilleurs films européen. Cette année, c’est le film suédois « Sámi Blood » sur l’histoire d’une jeune fille sami (ou laponne) qui, dans les années 1930, abandonne sa communauté mais est confrontée à l’intolérance de la société suédoise.

Les finalistes de ce Prix (dont le film français « 120 battements par minute ») seront sous-titrés dans toute l’Europe afin de participer à leur diffusion. En tant que membre de la commission Culture du Parlement européen, ce Prix est très important pour moi et participe à la mise en valeur de la diversité culturelle européenne.

 

Débats sur l’État de droit en Pologne

Jeudi 16 novembre, le Parlement européen a organisé un débat sur l’État de droit en Pologne. En effet, la situation en matière de séparation des pouvoirs, d’indépendance du système judiciaire et de droits fondamentaux présente un « risque manifeste de violation grave » des valeurs européennes. La résolution adoptée à l’issue des discussions exhorte ainsi la Pologne à renoncer aux nouvelles lois qui remettent en cause l’indépendance du système judiciaire, à appliquer les recommandations de la Commission européenne, à condamner la marche xénophobe de Varsovie du 11 novembre dernier puis à respecter le droit de réunion et les droits des femmes. Enfin, le Parlement a décidé de franchir un pas significatif en invitant la Commission LIBE à lancer la procédure de l’article 7 de l’UE, pouvant aboutir à la suspension des droits de vote de la Pologne au Conseil de l’UE.

 

Visite au Parlement européen de Laurent Wauquiez et de Nathalie Loiseau, Ministre des affaires européenne

Mardi 14 novembre 2017, la délégation française du PPE a reçu à Strasbourg la Ministre des affaires européennes, Mme Nathalie Loiseau. Cela a été l’occasion d’échanger sur les priorités françaises en Europe, mais également de faire remonter nos propres priorités, et divergences, en lien avec nos travaux parlementaires et les élections européennes de 2019.

Jeudi 16 novembre, le candidat à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez, a rencontré les parlementaires français du PPE pour échanger sur sa vision européenne. Un débat riche qui se poursuivra en 2018 dans notre famille politique avec un objectif ambitieux : réconcilier l’Europe de Jean Monnet et celle de Philippe Séguin. Je me réjouis de cette visite de Laurent Wauquiez, dont je soutiens la candidature, qui témoigne de son intérêt et de sa volonté à faire avancer l’Europe.

 

1